Je suis
et je veux

1 action = 1€

Vous pouvez offrir autant d'actions que vous le souhaitez.

timer En 5 min

credit_card Payement CB sécurisé

sync_alt ou par virement

72 803 citoyen·nes ont acheté des actions la semaine dernière J'offre des actions En savoir plus
Objectif
87%

13 007 563 €

déja rassemblés

Sur 15 000 000 €

Plus que 1 mois, 3 semaines et 5 jours pour atteindre cet objectif.

Cet investissement n’a pas vocation à avoir un retour financier à long terme. Il comporte des risques de perte de l'intégralité du capital investi, une forte dilution (actions émises à la valeur nominale) et une faible liquidité. Voir tous les risques

En clair, vous ne pouvez pas récupérer votre investissement sur demande. Celui ci sera entièrement dédié à financer des innovations luttant contre les gaz à effet de serre et aux frais de fonctionnement de la société (10%). Par contre, il n’y a aucun risque de perdre plus d’argent que celui investi !

"Offrir des actions, c'est donner l'opportunité à un proche d'oeuvrer pour le climat et de :

how_to_vote

Voter aux assemblées générales et choisir le cap à suivre.

notification_important

Rester connecté à toute l’actualité de Time for the Planet®, en tant qu’actionnaire.

person_outline

Créer son profil Time for the Planet® sur le site et trouver sa place parmi la communauté.

Qu’est-ce que je mets dans le paquet cadeau ?

Dans un premier temps, vous achetez des actions au nom de la personne à qui elles sont destinées.

Vous recevez alors une carte à imprimer pour lui témoigner votre attention.

Nous sommes plus forts ensemble. Partagez le combat pour la planète avec vos proches.

Faites leur un cadeau qui a du sens, offrez des actions Time for the Planet®.

Offrir des actions arrow_forward

Time for the Planet® (marque de la société TFTP) est la première société à mission, entièrement dédiée à la sauvegarde de l'habitabilité de la planète. Nos offres au public de titres financiers sont réglementées par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), en particulier l’article 212-44 du règlement général de l’AMF.

Nous avons rédigé un Document d’information synthétique , à l’occasion de l’émission d’actions nouvelles (celles que vous pouvez donc acquérir via notre site internet). L’offre ne donne pas lieu à un prospectus soumis au visa de l’AMF.

Information sur les risques

Intitulé du risque Probabilité d’occurrence Ampleur Impact
expand_more Risque d’absence de dividendes Fort Fort Fort

L'achat d'actions TFTP ne permettra pas un retour sur investissement via dividendes, la Société ayant vocation à réinvestir les sommes perçues de la part de ses filiales, dont le business model repose sur l’open source, dans de nouvelles prises de participation. Les statuts de la Société limitent les distributions de dividendes afin de consacrer les bénéfices réalisés à la lutte contre le dérèglement climatique (article 29 des statuts).

En effet, la distribution de dividendes est conditionnée statutairement à la réalisation de l’événement suivant : un retour de la température de la planète à 0°C, lequel s’entend comme l'élévation de la température moyenne de la planète sur les 30 (trente) dernières années par rapport à la moyenne des températures de l'ère pré-industrielle (1850-1900), selon la méthodologie et les données communiquées par le GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) ou, à défaut, sur celles de la NASA (National Aeronautics and Space Administration). Cette condition de limitation du réchauffement climatique à 0°C pourrait être remplie entre 2050 et 2100 selon le scénario le plus optimiste du GIEC, mais la probabilité de sa réalisation demeure infime, de telle sorte qu’aucun dividende ne serait versé aux actionnaires. Toute distribution qui serait décidée, en cas de limitation du réchauffement climatique à 0°C, sera en toute état de cause limitée à 30% du bénéfice distribuable et sera suivie d’une assemblée générale amenée à se prononcer sur la dissolution entraînant la mise en liquidation de la Société, conformément aux stipulations de l’article 30.2 de ses statuts.

expand_more Risque de dilution des actionnaires Fort Fort Fort

Les actions de TFTP seront sujettes à d’importantes dilutions futures, les actions ayant vocation à être systématiquement émises à la valeur nominale (sans prime d’émission, conformément à l’article 9.1 des statuts). La dilution se matérialise lorsqu'une société émet de nouvelles actions (exemple : lors d'une augmentation de capital).

La dilution affecte tous les actionnaires existants qui n'achètent pas une partie des nouvelles actions émises. Le résultat pour un actionnaire existant est que sa part au capital se retrouve réduite. Cela aura un impact sur :

  • le droit de vote (par exemple, pour élire le conseil de surveillance et statuer sur les autorisations préalables à donner à la gérance de procéder à des investissements) ; et
  • le droit au dividende, s’il y en a un (c’est-à-dire en cas de réalisation, peu probable, de la condition statutaire de la limitation du réchauffement climatique), et la plus-value.
expand_more Risque de non-liquidité des titres Fort Fort Moyen

Les actions de la Société n’étant pas destinées à être cotées et aucun marché ne devant être organisé à l’initiative de la Société, il existe un risque de non-liquidité des actions souscrites et ce d’autant plus que :

- les titres n’ont pas vocation à prendre de la valeur « financière » du fait de son modèle n’ayant pas vocation à dégager de profit pour ses actionnaires ;

- il existe un très faible probabilité que des dividendes soient versés aux actionnaires de la Société (cf. « Risque d’absence de dividende » décrit au §3.4.1.1 ci-avant).

Sauf en cas de succession, de liquidation de communauté de biens entre époux ou de cession à un conjoint, un ascendant ou un descendant, toute cession d’actions à un tiers, de quelque manière que ce soit (en ce compris par voie de transmission universelle de patrimoine), est soumise à l’agrément préalable de la gérance.

La cession des actions ne bénéficie d’aucun avantage fiscal pour l’acquéreur.

Aucune stipulation statutaire ou extrastatutaire ne permet le retrait des actionnaires de la Société.

La faculté de céder les actions de la Société est limitée du fait de la politique de distribution de dividendes.

expand_more Risque lié au modèle économique de la société Moyen Fort Moyen
La Société n’ayant pas la rentabilité pour objectif prioritaire. Il en résulte une faible rentabilité au regard des sommes investies par l’investisseur. Les revenus de la Société sous forme de dividendes perçus de ses participations pourraient en effet être modestes ou ne lui être versés qu’à moyen terme. En conséquence la Société n’a pas vocation à réaliser de bénéfices et n’entend pas distribuer de dividende.
expand_more Risque lié à la perte potentielle en capital pour le souscripteur Moyen Moyen Moyen

L’activité de la Société peut générer un risque de perte d'une partie ou de la totalité du capital investi par ses actionnaires. Ce risque est inhérent à l'activité de la Société qui est de sourcer, financer et développer des innovations.

expand_more Risques juridiques et réglementaires liés à la forme de société en commandite par actions Moyen Moyen Moyen

Du fait de la forme juridique de Société en Commandite par Actions de la Société et des statuts, les gérants ne peuvent être révoqués que par décision conjointe de l’assemblée générale ordinaire et de l'associé commandité ou par le Tribunal de commerce pour une cause légitime à la demande de tout associé ou de la Société. Pour rappel, le capital de l’associé commandité, Act for the Planet est détenu par les gérants de la Société, ainsi que par TFTP elle-même.

En outre, cette forme sociale génère une forte dépendance vis-à-vis de l’associé commandité en raison de son droit de véto sur les décisions sociales. Le pouvoir étendu des gérants en vertu de la loi a été réduit par les statuts, par le biais de limitations de pouvoirs (en pratique des autorisations préalables du Conseil de surveillance, voire de l’assemblée générale elle-même) afin notamment de réduire autant que possible les risques de conflits d’intérêts.

expand_more Risque lié au contrôle de la gestion de la trésorerie et de ses comptes bancaires Faible Moyen Moyen

Compte tenu du niveau important de sa trésorerie avant réalisation des prises de participation, la Société s’expose à un risque en cas de fraude et a mis en place un dispositif de contrôle des flux financiers pour sécuriser sa trésorerie, via des règles internes de double signature et la surveillance des comptes bancaires de manière journalière par plusieurs personnes. Dans les faits, pour tout virement supérieur à un montant de 50 000€, la banque de la Société doit obtenir une double validation, via boîtier électronique et code personnalisé, d’au moins deux gérants de la Société avant d’effectuer le virement.

expand_more Risque lié à la situation financière de la Société Faible Faible Faible

Actuellement, avant la réalisation de la levée de fonds de la présente offre, la Société dispose d'un fonds de roulement net suffisant pour faire face à ses obligations et à ses besoins de trésorerie pour les 12 prochains mois.

La Société ne disposant pas de revenu complémentaire, son activité et sa situation financière dépendent de la réussite de la présente augmentation de capital. En cas d’échec économique d’une ou plusieurs filiales, il existe un risque quant à la situation financière de la Société. Dans cette hypothèse, la Société aura la possibilité d’utiliser une partie des fonds levés au soutien de ses filiales pour tenter d’atteindre une rentabilité pour ces dernières à plus long terme. L’absence de rentabilité de l’investissement réalisé par les actionnaires de TFTP est à décorréler de la rentabilité attendue par TFTP sur ses propres investissements.

Le total des charges pouvant être exposées étant limité par les statuts à 10% des fonds levés et du chiffre d’affaires net de l’exercice précédent, la Société ne fait pas face à un risque lié au règlement de ses charges. Il est toutefois précisé que cette limite de 10% peut être dépassée par la Gérance, en cas de nécessité et sous réserve d’y avoir été autorisée préalablement par le Conseil de Surveillance (article 18.7 des statuts).

La Société n’ayant pas consommé l’intégralité des fonds levés dans des investissements ou frais de fonctionnement (eux-mêmes plafonnés statutairement à 10% des montants levés et du chiffre d’affaires), cela permet d’avoir une trésorerie suffisante pour les besoins des 12 prochains mois.